DECORS ET ACCESSOIRES

ETAT DES LIEUX

Ne plus acheter des objets ou matériaux neufs ou à usage unique alors que le recyclage et la récupération sont possibles.

Les matériaux écologiques quant à eux sont actuellement de plus en plus nombreux et accessibles. 

 

Les matériaux tels que le plastique, le polystyrène, le néoprène, etc. sont produits en se servant de pratiques qui ont un impact négatif sur l’homme, la qualité de l'air et la biodiversité.

 

Par exemple si nous nous penchons sur la colle : elles sont connues pour leurs effets nocifs sur la santé et sur l’environnement, mais sont également répertoriées en tant que drogues à cause de leurs solvants. Ces substances chimiques (éther, le trichloréthylène et l'acétone) s’évaporent lors du séchage et deviennent dangereuses.

 

Les matières plastiques quant à elles sont omniprésentes et dangereuses. Elles constituent un risque important pour la nature, l’environnement ainsi-que pour de nombreuses espèces animales. Elles sont également une importante menace sur toute la planète. Il existe pourtant des solutions pour les réduire ou s’en passer à tous les niveaux.

 

 

 

NOUS NE VOULONS PLUS

Des décors construits sur la base de matériaux nocifs, allergènes, polluants (polystyrène, résine chimique, néoprène, bois agglomérés, PVC, colles synthétiques, par exemple).

 

Nous ne souhaitons plus des décors construits uniquement pour une scène (ou un seul spectacle) non réutilisables qui finissent à la poubelle.

 

Les clous et la colle ne permettent pas une réutilisation des matériaux. 

 

Des accessoires et des matériaux fabriqués industriellement, loin de nous, à base de matières polluantes, causant de la déforestation et participant à une exploitation sociale. 

 

NOUS VOULONS

-Privilégier une deuxième vie des objets : (détail à venir)

Dans un premier temps nous conseillons aux compagnies et scénographes de penser au recyclage et à la récupération lors de la partie de création. Il existe de plus en plus de lieux permettant une nouvelle vie aux objets et même certains quasi-neufs. Vous trouverez un large choix dans les brocantes, vide-greniers, Emmaüs, et sites de dons ou d’achats entre particuliers. 

 

Il est également recommandé de penser à "l’après", une fois que la vie du spectacle est terminée, faire en sorte que les objets puissent avoir une autre vie et les remettre en circulation auprès de personnes qui en auraient besoin. Ou même passer le décor d'un compagnie à une autre.

 

Dans les cas d’une construction sur mesure nous conseillons également d’utiliser des matériaux de récupération. Grâce par exemple à de nombreux lieux comme les ressourceries, les déchetteries, ainsi que de se mettre en lien avec les entreprises qui jettent une partie de leur matériaux ou encore une fois entre particuliers.

 

Lors d'une tournée, si le besoin de la scénographie prévoit du mobilier ou des accessoires dit "du quotidien", il est également possible de voir directement avec les lieux d'accueil si ils en possèdent ou ont la possibilité de s'en procurer. Par exemple si un spectacle a besoin d'une table et de chaises, il est à peu près certain que le lieu d’accueil peut en avoir à disposition. Et l'identité visuelle du spectacle peut être compensée par une nappe ou une habillage. Cela permet de ne pas transporter de lourd mobilier et de faciliter la partie "transport" du décor de manière éco-responsable.

(Cf chapitre transports)

 

-Utiliser des matériaux dit « naturels » avec un impact écologique le plus faible possible : (détail à venir)

 

-Anticiper et optimiser le transport des décors : (détail à venir)

Lors de la création il est possible de se fournir en objets, mobiliers ou matériaux à proximité du lieu de création. Cela évitera les dégâts créer par des livraisons via des sites de ventes à l'étranger qui font venir leur marchandise par avion jusqu'en France.

 

Lors de la création toujours, il est conseiller de réfléchir à une optimisation du stockage et du transport futur du décor. Un décor qui peut se compacter ou se plier, prendra moins de place et permettra par la suite d'être transporté plus facilement à moindre coût de façon plus responsable.

 

Enfin, dès les premiers instants de la création, il conviendra de se demander si le propos ou le message de la création nécessite réellement des éléments de décors importants, si le plateau peut jouer nu, si le parti pris peut être celui d'un univers de tissus, de frises, ou de lumières découpées. N'est-ce pas le moment d'aimer cette fameuse contrainte qui libère la créativité ?

 

LIENS ET REFERENCES

 

- Recupscène 

- https://www.ressourcerieduspectacle.fr/revalorisation/ 

- don :  Donnons.org ou www.geev.com

- leboncoin pour les accessoires de seconde main