COMMUNICATION

Communiquer sur un spectacle répond à un besoin commercial. Le spectacle vivant n’est pas un bien de première nécessité (sur lequel les individus vont se jeter en cas de pénurie par ex). Ainsi, le spectacle ne peut se passer de communication.

Derrière un spectacle il y a une compagnie, un lieu. Il est indispensable, dans une démarche de communication, d’en définir le projet et les valeurs.

Des affiches, des flyers, des courriers, des infolettres, des mails groupés, un site web, les réseaux sociaux… Nous sommes face à une multitude d’outils de communication dont l’impact sur notre planète est démontré.

On constate aussi que nous en arrivons à une surcharge informationnelle ou surinformation ou encore infobésité (néologisme québécois). Ce concept désigne l'excès d'informations qu'une personne ne peut traiter ou supporter sans nuire à elle-même ou à son activité.

Comment communiquer efficacement tout en conservant une éthique ?

DES CHIFFRES :

 

- « si rien n'est fait, la consommation énergétique des centres de données et des réseaux devrait augmenter de 75% d'ici 2040 ». 

(https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-choix-franceinfo/de-l-ordinateur-personnel-aux-centres-de-donnees-comment-reduire-notre-empreinte-carbone-numerique_4237041.html)

- « un fichier de plus de 1,3Go est plus polluant qu’un support matériel » (https://www.consoglobe.com/empreinte-ecologique-jeux-video-cg)

 

- « une infolettre peut parcourir 15000km avant d’arriver dans les boites de réception » ( https://www.u-bordeaux.fr/Actualites/De-l-universite/Un-mois-un-eco-geste-je-limite-mes-envois-de-mails)

- « Envoyer un mail de 1 Mo (donc avec une pièce jointe) équivaut à 1 heure d’utilisation d’une ampoule de 25W”,

(Bela Loto Hiffler, fondatrice de “Point de M.I.R., maison de l’informatique responsable” et auteur du livre “Les éco-gestes informatiques au quotidien, un guide pratique pour agir”, publié avec l’ADEME.)

 

CE QUE NOUS VOULONS

Une communication  « éco responsable », ou « responsable », ou une « éco communication », doit tenir compte de son impact environnemental, social et sociétal, notamment vis-à-vis du message transmis et du support utilisé. Elle doit allier le fond et la forme :

Pour le fond, il s’agit d’être responsable du message que l’on véhicule. Une communication honnête, vérifiable, respectueuse de l’environnement avec des thématiques responsables, tout en étant efficace d’un point de vue commercial.

Pour la forme, cela consiste à sélectionner le support utilisé en fonction de l’usage souhaité : Papier ou numérique ? critères liés aux matières premières, à la consommation d’énergie, aux méthodes de fabrication, au lieu de fabrication, au mode de distribution ainsi que la valorisation du produit en fin de vie - tri sélectif, recyclage, compostage...

Papier ou numérique ?

 

Selon l’étude réalisée par EcoInfo et le CNRS sur le sujet, il est difficile de trancher entre les deux supports tant tout dépend de l’utilisation. Pour résumer : plus la durée de consultation et de conservation est courte, plus le support numérique est adapté.

Une évidence : le support papier est plus cher

QUAND LE SUPPORT PAPIER EST INCONTOURNABLE

Liste non exhaustive de pratiques à privilégier :

- Optimisez les consommations d’encre : préférez les typographies peu consommatrice d’encre (Ex : Ecofont) et évitez les aplats de couleur

- Anticiper l’évolution de l’information en donnant le lien vers un site où les informations sont mises à jour.

- choisir de façon responsable le papier (épais pour un élément qui doit durer ou léger pour un flyer…)

- optimiser le format à imprimer

-privilégier le papier recyclé (certifié PEFC par ex)

-utilisation d’encres végétales (moindre toxicité et utilisant des ressources renouvelables en substitution de ressources minérales pétrochimiques mais : aucune encre n’est 100% végétale !)

- travailler au max avec des partenaires locaux pour éviter les transports superflus

-S’associer à des entreprises engagées dans une démarche de développement durable (tri des déchets, matériaux recyclés…)

- Faire apparaitre le logo « Triman » sur tous les supports (obligation depuis 1er janvier 2018)

- Accessibilité à tous les publics : adapter sa communication pour qu’elle soit accessible aux personnes malvoyantes ou daltoniennes.

 

LES SUPPORTS NUMÉRIQUES

 

Selon le rapport de travail « Pour une sobriété numérique » publié par Shift Concept en octobre 2018, s’inscrire dans « une transition numérique sobre » cela consiste essentiellement à « acheter les équipements les moins puissants possibles, à les changer le moins souvent possible, et à réduire les usages énergivores superflus. »

 

Liste non exhaustive de pratiques à privilégier :

-Privilégier l’achat d’outils informatiques reconditionnés

 

-Penser à l’utilisation de messageries responsables (Mail.Lilo, ou écomail.fr par ex), et aux moteurs de recherche écologiques (Lilo, Ecosia, Ecogine par ex)

-Alléger ses mails en enlevant sa signature, ou au moins en n’y mettant pas d’image et en privilégiant le format texte simple.

-Cibler, trier les lecteurs : remettre à jour les adresses mails lors des envois groupés pour limiter le nombre de destinataires inutiles

-Eviter d’envoyer ou transférer des pièces jointes inutiles (préférez les logiciels comme par ex WeTransfer, qui effacent les données ensuite)

-Suggérer aux lecteurs de notre mail de le supprimer une fois l’information notée. Les mails stockés durant des années continuent en effet à faire tourner des serveurs

- Développer un site web avec une empreinte carbone allégée

( https://collectif.greenit.fr/outils.html)

-Considérer l'accessibilité des outils (web ou vidéo) pour les personnes en situation de handicap (non ou malvoyants, sourds et malentendants) ou les séniors.

 

Sources :

https://theshiftproject.org/article/pour-une-sobriete-numerique-rapport-shift/

https://www.reseau-eco-evenement.net/qui-sommes-nous/

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-ecoresponsable-au-bureau-mai2017.pdf

 

 https://www.acteursetcie.fr/4-conseils-creer-charte-rse-engageante-partagee/

 

 

 

 

 

 

 


  •